21 novembre 2019

Rapport : La vulnérabilité climatique de Saudi Aramco

Lancée le 3 novembre 2019, le processus d’introduction en bourse de la compagnie pétrolière nationale saoudienne, Saudi Aramco, doit être une des plus importantes opérations financière de l’histoire. Dans le prospectus publié à destination des investisseurs, Saudi Aramco reconnait que le changement climatique peut avoir des effets négatifs sur son activité et ses résultats.

Ce rapport a pour objectif d’évaluer la nature et l’ampleur ces risques à l’horizon 2035. Il s’appuie sur une étude bibliographique et des éléments quantitatifs inédits fournis grâce aux projections réalisées par 7 modèles climatiques.

Il montre que les opérations de Saudi Aramco en Arabie Saoudite et dans le monde sont vulnérables au changement climatique, notamment par l’intermédiaire de :

  • la chaleur et des dommages qu’elle entraine pour les installations et les salariés,
  • l’effet de l’augmentation de la température sur le rendement, la valorisation et la disponibilité des procédés, notamment en raffinage,
  • l’élévation du niveau de la mer et ses conséquences sur plaines côtières saoudiennes,
  • l’intensification des épisodes précipitations extrêmes au voisinage de site déjà exposées au risque d’inondation,
  • l’aridification de la péninsule arabique entrainant des coûts énergétique et financier croissant pour la production d’eau douce.

> Résumé
> Télécharger l’étude complète