24 février 2022

Immobilier et climat : le marché français face au risque de submersion

Le réchauffement du climat va entrainer une élévation du niveau de la mer et l’aggravation des risques de submersion et d’inondation côtière pour les biens immobiliers situés à proximité du littoral. Dans quelle mesure les français achètent-ils sans le savoir des propriétés qui vont devenir submersibles dans les prochaines décennies ?

Etude : quel est l'impact du climat sur le risque de submersion du marché immobilier en FrancePour répondre à cette question Callendar a utilisé ses outils d’évaluation des risques climatiques pour analyser 16 millions de transactions immobilières conclues entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2021.

Résultat : environ 15 000 transactions portent sur des biens qui deviendront inondables avant le milieu du siècle, c’est-à-dire avant la fin de la durée moyenne de détention. La valeur de ces propriétés au moment de l’achat était de près de 5 milliards d’euros. Les zones les plus exposées sont l’embouchure de la Seine et la côte Atlantique.

Le nombre de biens immobiliers qui menacés d’inondation ou de submersion dans la seconde moitié du siècle dépend largement des émissions de gaz à effet de serre et des mécanismes, encore mal compris, d’érosion des calottes glaciaires. Dans le scénario le plus pessimiste jusqu’à 10% des propriétés côtières pourraient devenir à risque. Même s’ils ne sont pas directement exposés, les propriétaires actuels surévaluent donc probablement la valeur qu’ils pourront tirer de leur bien en milieu de siècle quand les risques seront mieux connus et les acheteurs mieux informés

> Télécharger l’étude complète
> Évaluer le risque de submersion pour votre bien