3 avril 2019

Études de cas

Vous voulez savoir comment Callendar peut vous aider à maitriser les risques climatiques ? Découvrez ici nos études de cas :

Étude des indisponibilités liées à la chaleur pour un réacteur nucléaire sur la période 2020-2050

Depuis une vingtaine d’années, il est devenu courant que des réacteurs nucléaires européens soient obligés de cesser leur production pendant les vagues de chaleur estivales. Avec le réchauffement du climat, on peut s’attendre à ce que ces indisponibilités deviennent plus fréquentes. Dans cette étude de cas, nous utilisons des données météorologiques historiques et prospectives et un réseau de neurones pour mettre au point un indicateur du risque d’indisponibilité liée à la chaleur pour un réacteur nucléaire français.

> Lire l’étude de cas

Pas à pas : utiliser un algorithme d’apprentissage machine pour évaluer le débit de la Garonne au niveau de la centrale de Golfech

Les centrales nucléaires ont besoin d’une source de refroidissement fiable pour fonctionner. Pour évaluer l’évolution du débit des fleuves utilisés pour le refroidissement des centrales en fonction des projections de précipitations, il faut établir un modèle pluie-débit du bassin versant amont. Dans cette étude de cas, nous détaillons pas à pas comment construire rapidement un tel modèle sans compétences hydrologique grâce à des données passées et à un algorithme d’apprentissage machine.

> Lire l’étude de cas

 

Aerial photo released by the California Department of Water Resources, showing the damaged spillway with eroded hillside in Oroville

Évaluer et améliorer la résilience d’un projet hydroélectrique

Première source d’électricité décarbonée à l’échelle mondiale, l’hydraulique est aussi très exposée aux effets du changement climatique. Basée sur les recommandations de l’International Hydropower Association, cette étude de cas détaille comment étudier le climat local et son évolution, concevoir et mener des stress tests climatiques et choisir un ensemble de mesures d’adaptation permettant de corriger les vulnérabilités identifiées.

> Lire l’étude de cas

 

Étude de l’aléa de retrait-gonflement d’argiles dans le Var

Lors d’une sécheresse intense, les sols argileux se déshydratent et se contractent avant de retrouver leur volume initial avec le retour des précipitations. Ce retrait-gonflement entraine des mouvements des sols qui endommagent les infrastructures souterraines et les constructions en surface. Ce phénomène a entrainé des milliers de sinistres et des coûts importants pour les assurances et les collectivités lors des sécheresses de 1976, 1989, 1990, 2003 ou 2005. Va-t-il s’aggraver avec le réchauffement climatique ?

> Lire l’étude de cas